GENERAZIONE SICILIA: SINGERS, ACTORS sicilian generation

giovedì 12 novembre 2009

Eleonora Abbagnato

Eleonora Abbagnato

« J'ai commencé à danser parce que je me sentais seule »

PREMIÈRE DANSEUSE




1992 : entre à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris.
1996 : est engagée à 18 ans dans le Corps de Ballet.
1999 : Coryphée.
2000 : Sujet.
2001 : Première Danseuse.

PRIX
Finaliste du Concours de Varna (1998). Prix du Cercle Carpeaux (1998).

REPERTOIRE
GEORGE BALANCHINE Apollon‘Polymnie’ ; Symphonie en ut ; Les Quatre tempéraments ; Joyaux / Emeraudes (entrée au répertoire - 2000)
PINA BAUSCH Le Sacre du printemps‘l’Elue’ ; Orphée et Eurydice (entrée au répertoire - 2005)
MAURICE BEJART Le Concours‘Ada’
KADER BELARBI Wuthering Heights‘Isabelle’ (création - 2002)
JEAN CORALLI et JULES PERROT Giselle‘Myrtha’
WILLIAM FORSYTHE The Vertiginous Thrill of Exactitude ; Pas./parts ; Approximate Sonata (entrée au répertoire - 2006) ; Artifact Suite (entrée au repertoire - 2006)
IOURI GRIGOROVITCH Ivan le Terrible‘Anastasia’
JIRI KYLIAN Bella Figura (entrée au répertoire - 2001) ; Stepping Stones (entrée au répertoire - 2001) ; Doux mensonges
PIERRE LACOTTE La Sylphide‘pas de deux des Ecossais’
JOSE MONTALVO Le Rire de la lyre (création - 1999)
JOHN NEUMEIER Sylvia rôle-titre ; Le Songe d’une nuit d’été‘Titania’ ; La Dame aux camélias‘Marguerite’ (entrée au répertoire - 2006)
RUDOLF NOUREEV La Belle au bois dormant‘pas de deux de l’Oiseau bleu’ ; La Bayadère‘Gamzatti’ ; Casse-Noisette‘Clara’ ; Le Lac des cygnes‘pas de trois’ et ‘Odette/Odile’ ; Cendrillon‘les Sœurs’ et rôle-titre ; Don Quichotte‘la Danseuse de rue’ et ‘Kitri’ ; Raymonda‘Henriette’ et ‘Clémence’
ROLAND PETIT Clavigo‘Marie’ (création - 1999) ; Notre-Dame de Paris‘Esmeralda’ ; Le Jeune homme et la Mort ; Carmen ; L’Arlésienne‘Vivette’ ; Proust ou les intermittences du cœur‘Albertine’ (entrée au répertoire - 2007)
ANGELIN PRELJOCAJ Le Songe de Médée (création - 2004) ; Le Parc
JEROME ROBBINS The Concert‘la Ballerine’ ; Afternoon of a faun ; The Cage‘la Novice’; Other Dances

DVD
Joyaux / Emeraudes (George Balanchine) avec Clairemarie Osta, Laëtitia Pujol, Kader Belarbi, Mathieu Ganio, Nolwenn Daniel et Emmanuel Thibault.
Ivan le Terrible (Iouri Grigorovitch) avec Nicolas Le Riche et Karl Paquette.






















Biographie d'Eleonora Abbagnato


La rencontre d'Eleonora Abbagnato avec la danse classique se fait dès son plus jeune âge chez une voisine, Marisa Benassai, à qui sa mère la confie régulièrement et qui dirige une école de danse. Rapidement, elle montre des dispositions pour cet art rigoureux et commence à s'imposer à la tête des concours auxquels elle participe. Elle poursuit donc sa formation à l'académie Princesse Grâce de Monaco, puis au Centre Rosella Hightower de Cannes. En 1992, le chorégraphe français Roland Petit la repère et lui permet d'entrer à l'école de danse de l'Opéra de Paris ; elle a alors 14 ans. Elle redouble dès lors d'acharnement, ce qui lui vaut plusieurs récompenses prestigieuses, comme une place en finale du Concours de Varna ou encore le prix Carpeaux en 1996. A sa majorité, elle intègre le corps de ballet de l'Opéra de Paris et, à force de sacrifices, acquiert suffisamment d'aisance pour s'élever au rang de coryphée, de sujet, et enfin de première danseuse en 2001. La légèreté et la maîtrise technique de la gracieuse Eleonora Abbagnato lui permettent d'incarner de grands personnages. Elles se produit ainsi dans des pièces comme 'La Belle au Bois dormant', 'Notre-Dame de Paris', 'L' Après-midi d'un faune', 'Le Songe d'une nuit d'été' ou encore 'Ivan le Terrible', et travaille aux côtés des chorégraphes contemporains les plus influents - Maurice Béjart, Pina Bausch, John Neumeier... Personnalité opiniâtre, Eleonora Abbagnato a réussi, grâce à son talent et à sa volonté, à se hisser à l'une des places les plus nobles que puisse atteindre un danseur classique.

Altro su Eleonora Abbagnato

Nessun commento: